BIENVENUE
à Cerizay

BIENVENUE

BIENVENUE
à Cerizay

BIENVENUE

BIENVENUE
à Cerizay

BIENVENUE

Le Patrimoine végétal

La Biodiversité
Le Cycle végétal

L'eau

L'énergie


L'éducation


Le Social

 
Les déplacements

 

  Le Patrimoine arboré

  environ 1000 arbres plantés chaque année

Diagnostic des ressources Conservation de vieux arbres
et de « bougies vertes »
pour préserver la biodiversité
Valorisation en bois d’œuvre, plaquettes
(BRF, ornement, énergie, …)

 

Création d'un verger conservatoire :

75 arbres fruitiers : pommiers, poiriers, figuiers, châtaigniers et cerisiers, ont été plantés dans ce « verger conservatoire » des variétés fruitières locales, situé sur le lotissement de la Herse.

Le fleurissement

Grâce à ses démarches et actions pour améliorer le cadre de vie de ses habitants, Cerizay est labellisée "Villes et Villages fleuris" et a obtenu 3 fleurs lors de la visite du jury en 2017. Elle poursuit ses efforts pour aller encore plus loin dans cette démarche. 

Cerizay a fait appel au Conseil d’Architecture, d’Urbanisme et de l’Environnement pour concentrer les efforts dans les lieux de prestige et envisager une progressivité dans l’intervention et le fleurissement. L’objectif est de mettre au point un projet de fleurissement identitaire, basé sur les spécificités de Cerizay et d’éventuels savoir-faire (Travail sur les ambiances, la cartographie des différents secteurs, les objectifs par secteurs, conseils de palettes végétales).

Un programme de plantation raisonnable avec des végétaux adaptés aux besoins et contraintes futurs a été mis en place avec des critères pour toutes les plantations ou semis.

Les massifs sont réalisés en cuvette, avec un couvre sol systématique (végétal, plaquette bois, …) et des oyas sont installés pour l’irrigation. Le désherbage y est réalisé manuellement.

La Ville accorde une place au sauvage choisi mais aussi spontané, donnant une orientation plus environnementale, en cohérence avec la politique communale.

Cerizay cible les massifs « stratégiques » à transformer en priorité, pour créer la continuité écologique et la connexion de la trame verte et bleue, identifiée au niveau régional, afin qu’elle pénètre le cœur de ville.

Pour accompagner cette démarche, la commune encourage et accompagne ses habitants au fleurissement des pieds de murs.

Maintien de la Biodiversité

 Modes d'entretien pour les espaces enherbés :

  • Tonte rase de 6 à 10 cm (50 %)
  • Tonte champêtre de 15 à 25 cm (20 %)
  • Fauche tardive de plus de 25 cm (20 %)
  • Éco pâturage (10 %)
  • Réfection des allées pour entretien au désherbeur mécanique
  • Gestion douce des eaux pluviales (modelage des terres)
  • Supports de communication environnementaux
  • Mobilier en bois

 Le Vivant :

La commune a choisi de réimplanter l’animal dans ses espaces publics. Un troupeau d'une trentaine de brebis de race Solognote pâture dans nos parcs.Chaque année, le troupeau s'agrandit avec une dizaine de naissances.

Une basse cour et des ruches ont élu domicile à proximité du château de Puy Genet. Des chevaux de trait assurent le débardage dans les bois du château de la Roche.

La commune a recensé et protégé les zones humides, et les mares, qu'elle met en valeur. Le petit patrimoine de lavoir a été rénové. Ces zones humides contribuent à la conservation et la préservation de nombreuses espèces aquatiques comme le triton marbré, la salamandre, reptiles et amphibiens, ...

 

Le Cycle végétal

Dans le cadre de la politique environnementale de la Ville, les services techniques ont travaillé autour de la gestion et de la valorisation du cycle végétal. Cette nouvelle orientation vise à optimiser l’utilisation des matières valorisables produits par les services techniques. Matières qu’on ne souhaite plus appeler « déchets verts », rien ne se jette, tout se transforme !

Cela s’est traduit concrètement en 2016 par l’aménagement d’une plateforme de tri des matières vertes au lieudit La Rivière.

Cette plateforme permet aux agents d’améliorer la valorisation des déchets verts soit en paillage (BRF, paillage de résineux et plaquettes de qualité) soit en compost de qualité.

 

L'eau

Riche en eau, avec  une pluviométrie moyenne annuelle 889 mm et ses 6,48 ha de plans d’eau et mares, la commune s’est néanmoins engagée pour une gestion exemplaire des ressources en eau.

  • Une gestion douce de l’écoulement et anticipation des épisodes pluvieux importants :
La commune a mis en place des mires sur ses grands plans d’eau, et elle effectue des relevés pour étudier le comportement hydraulique de ses ouvrages, notamment lors des épisodes pluvieux importants.

Elle créé de noues et mares, remodèle les espaces pour une gestion douce des eaux de ruissèlement.
Elle remplace des surfaces imperméables par des espaces verts, comme sur l’axe principal de la commune (Bressuire / Pouzauges) 2 476 m² de béton ou bitume remplacés par des « surfaces vertes »
 

 

  • La commune choisi de dépenser moins en optant pour des plantations plutôt économes en eau, adaptées à l’ensoleillement où elles sont exposées. Les plantations sont effectuées dans des massifs en cuvette pour mieux capter les précipitations et sont systématiquement protégées par un paillage adapté.

  • Au travers du référentiel Pelouse Sportive Ecologique, une gestion technique de l’arrosage des terrains sportifs est réalisée, en fonction des besoins du gazon, des précipitations, et de l’évapotranspiration.

  • La commune a aussi choisi de supprimer l’arrosage à partir du réseau d’eau potable. Si les terrains de sports sont arrosés depuis de nombreuses années, les massifs fleuris sont progressivement débranchés et des systèmes d’irrigation par des « Oyas » sont mis en place.

  • Amélioration de la qualité de l’eau :
    En partenariat avec l’EPTB de la Sèvre Nantaise, la commune milite pour la qualité de l’eau, elle a notamment signé la charte de l’éco jardinier, qu'elle va développer sur la commune pour diminuer et supprimer les produits phytosanitaires sur l’ensemble de la commune, jardiniers, riverains, entreprises, …

  • La richesse paysagère de l’eau :
    Si les 4,200 km de Sèvre Nantaise se tiennent un peu à l’écart de la ville, assurant la tranquillité des pêcheurs, l’eau est très présente dans le paysage Cerizéen. C’est d’abord 6,48 ha de plans d’eau situés pour certains au cœur de la ville, c’est ensuite 32 km de cours d’eau secondaires qui serpentent sur le territoire et 178 ha de zone humide où la vie s’épanouit.

  • L’eau détente :
    L’eau à Cerizay est aussi un support pour la pêche, en étang ou en rivière. La commune à réhabilité une carrière en centre de plongée pour les clubs et l’entrainement des pompiers. Un centre aquatique, permet de pratiquer la natation, les sports et les loisirs aquatiques.
 

 

L'énergie

La Chaufferie bois :

  • si la commune était en 2015 100 % gaz , elle est aujourd’hui chauffée à 46 % au bois , avec 170 tonnes équivalent pétrole par an d’énergie substituée.
  • La consommation de bois du bocage, 700 tonnes par an de plaquettes, favorise l’économie locale, les circuits courts et participe à la qualité du paysage.
  • Lutte contre le réchauffement climatique avec 420 tonnes d’émission de CO2 évitées par an.
  • L’optimisation des dépenses de fonctionnement avec un gain annuel espéré de 12 000 €/an pour la commune.

 

Un plan énergétique sur les bâtiments :

  • Audit énergétique en 2010
  • Un plan d’amélioration énergétique de 200 000 € de 2012 à 2014
  • Sensibilisation des utilisateurs

Un plan d’éclairage public :

  • Éclairer juste
  • Modernisation du réseau

Un plan de renouvellement des véhicules :

  • 2 véhicules électriques
  • 1 vélo électrique
  • Sensibilisation des utilisateurs

Electricité verte :

  • Depuis avril 2015, pour sa fourniture d’électricité, la commune adhère au groupement de commande de l’UGAP
  • Elle à choisi dans le cadre de ce groupement 100 % d’électricité garantie d’origine renouvelable
 

 

 

 

 

L'éducation à l'environnement

Vers les habitants

Au delà des évènements culturels et populaires, la commune sensibilise régulièrement sa population à la préservation de l’environnement et l’amélioration du cadre de vie. Elle met en place différentes animations et actions :  greffage de châtaignier, expositions, conférence zéro déchet, jardin familiaux, compostage de quartier, charte éco jardinier.

Cela porte déjà ses fruits puisque les habitants font régulièrement appel aux conseils des services municipaux pour une gestion durable de leurs espaces de vie (plantations, entretien, éco-jardinage, valorisation de bois local).

Vers les enfants

Dès le plus jeune âge, les enfants Cerizéens sont sensibilisés à la préservation de l’environnement (faune, flore, habitats) : pose de nichoirs, ruchers écoles, marquage d’arbres, jardins aromatiques près de la cantine...

Des animateurs de Sèvre environnement, interviennent régulièrement auprès des élèves des écoles et collèges de la commune. Pour cela elle s’appuie sur les aménagements et outils pédagogiques réalisés (sentier d’interprétation, plateforme de lecture de paysage, panneaux pédagogiques, …).

Dans un souci de qualité et de respect de l‘environnement, les produits utilisés pour la fabrication des repas en cantines scolaires sont majoritairement frais et issus de la filière courte, achetés auprès de producteurs locaux. Pour aller encore plus loin dans la démarche, Cerizay cherche maintenant à faciliter l’installation d’un maraîcher Bio sur la commune pour fournir la restauration collective.

  

Le Social

Projet "Le Bocage a la patate!"
La Ville de Cerizay, en partenariat avec l’association « Le Bocage a la patate » répond à l’appel à mobilisation de Terres Communes, le 6 mai 2020 : « Face à la crise sociale et alimentaire, réapproprions-nous les terres pour des jardins solidaires ! ». Elle a mis à disposition des bénévoles de l’opération, des parcelles libres de ses jardins communaux où des familles Cerizéennes cultivent leur jardin potager. 

 

Les services municipaux ont préparé les terrains en réalisant 75 mètres de butes de compost issu des déchets verts de la commune, pour permettre aux bénévoles de planter environ 800 plants de patates et 300 plants de courges. Ils seront ensuite paillés avec du foin issu du fauchage des parcs de Cerizay. Cette préparation a été faite selon le respect des fondamentaux du maraîchage en sol vivant.

Les récoltes issues de cette plantation seront mises à la disposition de l’épicerie solidaire du Centre Socioculturel du Cerizéen.

Pour tout renseignement sur ce projet, contacter la Mairie au 05.49.80.57.11

 

Les déplacements

La commune entretient les sentiers de randonnée communaux; elle a réalisé de nombreuses jonctions avec les parcs et les zones urbaines. Elle développe de nouveaux chemins et travaille aux connexions avec les communes voisines.

Lors des réaménagements des axes principaux, la Ville a pris en compte les nouveaux besoins en offrant plus de place aux piétons pour circuler et en dessinant de nouvelles voies cyclables.

Page en cours de conception

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies qui permettent le bon fonctionnement de notre site et de ses services. En savoir plus J'ai bien compris