Accueil Communication Expression du Maire DISCOURS CÉRÉMONIE DES VOEUX 2018
logo_facebook

Portail Famille
DISCOURS CÉRÉMONIE DES VOEUX 2018 PDF Imprimer

Chaque année j’ouvre mon propos en remerciant le Directeur Général des Services de la Ville, pour son discours tout juste prononcé. Je ne vais pas déroger à la règle …. Mais cette année les circonstances m’invitent aussi, à remercier les 2 Directeurs qui se sont succédés au cours de l’année 2017 pour leurs services rendus aux habitants… en 1er lieu Frank Duffauret qui dans le cadre de son parcours professionnel, vous le savez, a quitté notre collectivité, pour rejoindre les services de la Communauté d’Agglomération.

… Et bien sûr, des remerciements adressés à celui qui lui a succédé et dont c’était ce soir en quelques sorte le « baptême du feu », à travers son 1er discours officiel, Fabrice Thévenet,    qui occupe donc, les fonctions de Directeur Général des Services de la commune, depuis bientôt 6 mois, …. après avoir quitté la ville de Saintes et ses 25 000 habitants,

A travers ses deux parcours professionnels, c’est le témoignage et l’illustration, que d’une part, la Ville de Cerizay peut être source de valorisation et de promotion et dans le même temps, conserve également une certaine attractivité.

Après les vœux de Fabrice Thévenet, à mon tour, en y associant tous les membres élus du conseil municipal, de vous adresser, à chacun et à chacune d’entre vous, ainsi qu’à tous ceux qui vous sont proches, tous nos vœux, pour cette nouvelle année 2018.

La cérémonie des vœux demeure un rendez-vous important pour lequel nous portons une attention toute particulière, je le dis chaque année :

  • D’abord, parce qu’elle est l’occasion de nous rassembler : habitants, élus, ainsi que les forces économiques et associatives.
  • Important également, car ce moment marque de façon symbolique, l’entrée dans la nouvelle année… même si nous la parcourons déjà depuis quelques jours.
  • Important enfin, car c’est aussi pour nous, élus, l’occasion de s’adresser à vous…. Rappeler les principaux éléments ou évènements de la vie municipale… entre l’année écoulée désormais refermée et celle à venir qui s’ouvre devant nous : entre réalisations et projets ; entre bilans et perspectives.

Sans revenir sur toute l’année écoulée et en faire toute la rétrospective … retenir seulement quelques éléments de 2017, qui aura été marqué par de profonds changements :

  • D’importants changements d’abord au plan national. 2017 aura été avant tout une année « politique », marquée par deux élections nationales majeures, Présidentielle, puis Législative.

Echéances électorales qui se sont traduites par un très fort renouveau du paysage politique. Certains parlent de révolution, d’autres de la fin de « l’ancien monde ».

Les désillusions et les désenchantements successifs, associés aux colères et aux exaspérations accumulées, après de trop nombreuses affaires, ont conduit les électeurs lassés et usés … à faire le choix du « dégagisme » et à opter pour une voie nouvelle, face aux schémas politiques traditionnels.

Cette aspiration au renouveau des visages, ne doit être la seule motivation au changement, ni une fin en soi.

Devant cette nouvelle ère politique qui s’ouvre, et au-delà des opinions et des convictions de chacun, chaque citoyen doit continuer à s’interroger sur le sens et les valeurs qui guident et structurent cette nouvelle action publique, pour savoir vers quel idéal de société, notre République et à travers elle, notre Pays, est-il en marche ? … et d’inviter chacun à rester acteur de cette vie politique et pas seulement spectateur.

En rester acteur … car je retiens également (car il ne faut pas l’oublier ni le sous-estimer, même si c’est déjà bien loin) qu’à ces échéances nationales, présentées comme de « grands rendez-vous citoyens », … parfois, parfois, … les citoyens eux-mêmes, ont fortement manqués … aboutissant à des niveaux d’abstention jamais atteints. A l’image de l’élection législative, qui désigne pas moins, que notre représentation Locale à l’Assemblée Nationale, et pour laquelle, je le rappelle, près de 60 % de nos concitoyens ne se sont pas déplacés voter. En tant qu’élus investis chaque jour pour le bien commun et le bien public, un tel délaissement de « sa part de citoyenneté » ne laisse pas indifférent.

  • A notre échelle, au plan plus local à Cerizay : je retiendrais de 2017, plus particulièrement, après de nombreux rebondissements… la cession du site historique Heuliez.

Un nouveau nom « Technypôle » et j’invite tous les cerizéens à désormais retenir cette nouvelle appellation en lieu et place de celle plus classique et plus facile : de « l’ancien site Heuliez » … même si je sais que cette gymnastique sémantique sera certainement très difficile à intégrer dans les esprits de chacun.

« Technypôle » donc, referme définitivement une page de l’histoire industrielle de Cerizay et désigne désormais ce site de 40 hectares, comme un parc d’activités dédié à l’accueil de nouvelles entreprises.

Là aussi, cette cession, n’est pas un aboutissement, ni une fin en soi, mais au contraire, ouvre une nouvelle ère, économique cette fois, …. en laquelle nous formons de nombreux espoirs.

  • Sur le plan municipal qui relève donc plus directement de notre action, celle de vos élus :

2017 était une année de « mi-mandat » souvent qualifiée « d’année intermédiaire » dans le cadre du mandat qui est le nôtre 2014-2020. Mais d’intermédiaire, il n’en a rien été… en témoigne les nombreuses réalisations et animations qui ont façonnées et rythmées 2017.

Aussi bien sur ce qui a contribué à améliorer le « cadre de ville » de Cerizay :

- A l’image de la seconde phase d’aménagement de l’avenue Général de Gaulle.

- De la rénovation de nos équipements publics : tels que l’aménagement des halles ou encore de nos structures scolaires.

- Mais également de l’ouverture d’un nouveau lotissement communal de 13 parcelles, en accession à la propriété.

- Ou encore de la création de pistes cyclables sur le centre-ville et ses quartiers.

Mais aussi, à ce qui a participé à la « qualité de vie » sur notre commune ;

- En 1er lieu je veux citer ici les « services municipaux ». Je ne m’attarderais pas sur ce sujet, Fabrice Thévenet a largement développé ce volet dans son propos… mais juste rappeler que : De l’accueil de la population, dès le plus jeune âge à la crèche ou dans nos écoles … jusqu’à l’accompagnement des personnes âgées au sein de nos Maisons de retraite. De l’entretien des espaces publics, à l’accompagnement des usagers dans leurs démarches administratives …

… C’est d’abord par les services aux publics et le travail au quotidien des agents municipaux, que notre ville, développe une qualité de vie au bénéfice de ses habitants.

- « Qualité de vie » également, à travers les nombreuses animations et manifestations culturelles qui se sont succédées tout au long de cette année 2017. Parmi lesquelles entre autres, un fabuleux Carnaval, grand moment populaire sur la Ville.

  • Enfin, je ne ferais pas l’affront d’oublier ce qui a fait « le buzz » de cette année 2017, à travers la découverte de petites chaussures dans un bâtiment abandonné et qui a propulsée Cerizay sur le devant la scène, replongeant les habitants dans l’histoire artisanale et industrielle de la ville et parfois même, certains cerizéens dans leur propre histoire. Découverte qui a été source d’animations, de manifestations, d’expositions et de communications… mais aussi et surtout, de moments d’émotion, de curiosité et de convivialité.

Avec 2018 nous abordons le second versant de notre mandat avec 2020 pour horizon.

Ce second versant nous ne l’envisageons pas en « pente douce » … mais bien avec la ferme volonté de continuer à œuvrer et à agir pour atteindre nos engagements dans le respect du mandat qui nous a été confié, il y a maintenant un peu plus de 3 ans.

Pour autant, le contexte évoluant très fortement,… et peut-être encore plus dernièrement, … cette seconde étape de notre mandat semble plus pendu et plus dure à gravir.

Baisse des dotations ; arrêt brutal des contrats aidés … 14 emplois sur la commune qui chaque jour rendent le service aux habitants ; nouvelle réforme des rythmes scolaires prévue à la rentrée 2018, et qui certainement, sollicitera la Collectivité ; possible fin des financements des activités péri-éducatives ; réduction des aides aux logements mettant en suspens certains chantiers habitat sur la ville ; suppression de la taxe d’habitation même si la compensation est promise…

… La liste est longue des nouvelles mesures, qui impactent les moyens des communes.

Le budget de la Ville de Cerizay n’échappe pas à ces nouvelles contraintes. A terme, ce sont les capacités de la Ville à poursuivre le même niveau de service public aux habitants et le développement de la commune, qui se réduisent.

Pourtant, les sollicitations et les attentes de nos concitoyens ne fléchissent pas : besoin d’accompagnement des enfants dans les écoles ; demande d’habitats adaptés au vieillissement de la population ; entretien du cadre de vie sur lequel la sensibilité des riverains reste grande ; maintien des services de proximité ; nécessité d’une présence médicale ; soutien aux associations qui souffrent elles aussi, de la baisse de financements… Les besoins de la population restent nombreux et s’expriment chaque jour auprès de la Collectivité!

Des évolutions et des adaptations seront certainement nécessaires dans l’organisation des services apportés à la population. Il en sera également de même, pour les investissements envisagés … nous obligeant, à revoir le rythme de nos réalisations, et à décaler certains projets, à des échéances plus lointaines.

Pourtant, sans ignorer ces contraintes auxquelles il nous faudra faire face, sans faire preuve non plus de naïveté, ni d’euphorie… le ton de notre action doit demeurer à l’optimisme et à la confiance.

A l’optimisme d’abord car il y a tout simplement, DES RAISONS D’ETRE OPTIMISTE

  • A l’image des derniers chiffres du recensement qui témoigne d’une légère progression de notre population municipale. Signe d’une vitalité et d’une attractivité qui demeurent.
  • A l’image de la construction individuelle qui repart … Quelques mois après l’ouverture du lotissement communal de la Gourre d’or, les 1ères constructions s’envisagent déjà, avec plusieurs terrains vendus et d’autres, réservés.
  • d’être optimiste aussi, car après 3 années de travaux et de chantiers successifs et répétés, mais nécessaires … 2018 verra se concrétiser l’aménagement du dernier tronçon de l’Avenue Général de Gaulle sur la partie d’entrée de Ville route de Bressuire.
  • d’être optimiste également, sur la poursuite de l’embellissement du cadre urbain de notre ville. Notre bonne gestion du budget de la Collectivité, nous permet de continuer à investir et d’engager de nouveaux programmes de travaux.  2018 verra s’engager :

- la rénovation des abords extérieurs de la mairie ;

- la création d’un parking près de la maison de retraite La Cressonnière ;

- l’aménagement sur le quartier de la Vannelière, de l’allée Saillard Du Rivault, pour améliorer les accès et les circulations autour de l’école maternelle Jean Moulin ;

- la réfection complète du Chemin du Domaine de la Roche ;

- ainsi que le lancement du programme de mise en accessibilité des bâtiments publics ;

- ou encore, l’étude de rénovation des façades de l’église, futur gros chantier pour la Collectivité.

  • D’être optimiste toujours, à l’image de notre service d’hébergement « Escale », qui s’appuie sur nos équipements municipaux, La Résidence du Bocage et le Château du DLR, pour développer une activité d’accueil de groupes sur notre commune…. Et qui chaque année, voit le nombre de personnes accueillies progresser.

En 2017 : plus de 4 000 personnes, touristes, familles, ont séjournées à Cerizay, représentant près de 8 000 nuitées vendues. Ce qui fait de ce service, le 1er centre d’hébergement et d’accueil de groupes, sur le territoire de l’Agglomération.

  • D’être optimiste également, au vu du succès des animations culturelles initiées à l’attention des cerizéens : à l’image dernièrement de l’action « Ciné seniors » qui à chaque séance mobilise plus de 200 participants …. Nous obligeant même à doubler, le nombre de séance. Animations, qui se poursuivront en 2018 à l’attention des plus jeunes avec un « festival du cinéma » en lien avec le collège Cléménceau.

Au-delà de l’optimisme, également de la CONFIANCE. De la CONFIANCE EN L’AVENIR, A TRAVERS DE FUTURS PROJETS…

  • Celui de la relance de la rénovation urbaine du quartier la Gourre d’or. Projet interrompu depuis près de 6 mois car confronté à des décisions du Gouvernement, difficiles, à l’encontre des bailleurs sociaux et des familles modestes, sur la baisse des Allocations Logements. Ce chantier reprendra dans quelques mois.
  • Celui du lancement des travaux pour un nouveau quartier habitat situé rue des Carrossiers. 13 futurs logements qui participeront à la rénovation urbaine d’un espace du centre-ville et qui conforteront l’offre de logements adaptés aux personnes âgées, proche des services.
  • Celui de l’ouverture prochaine du nouveau Cabinet dentaire, réalisé dans le cadre d’un partenariat public-privé… pour que nous puissions envisager le maintien d’un service de santé de proximité.
  • De la confiance également, en l’amélioration des conditions d’éducation en milieu scolaire, pour les plus jeunes.

Au-delà de la question du choix des futurs rythmes scolaires, 4 jours ou 4 jours ½ , qui restent en suspens…. La prochaine rentrée scolaire 2018, verra la commune de Cerizay et l’école élémentaire publique E. Perochon relevées du nouveau dispositif national de « dédoublement des classes ».

Cette mesure permettra aux enfants de bénéficier d’un encadrement scolaire, d’un professeur pour 12 élèves, dans le but de favoriser les premières années d’apprentissages.

Cette réforme nécessitera la mobilisation de la Collectivité et ses moyens pour la création ou l’aménagement de classes supplémentaires.

  • De la confiance aussi, grâce à de nouvelles formes de solidarité à imaginer à l’attention des habitants :

-  En 2018, je souhaite que nous puissions étudier et consulter… pour la mise en œuvre d’une « mutuelle communale » qui, dans le cadre d’un partenariat avec un organisme assureur permettra à la population de prétendre à une complémentaire santé.

-  Solidarité nouvelle également, à travers les actions initiées par le Centre Social et Culturel du Cerizéen… qui offre déjà une palette importante de services à l’attention des habitants. Et qui en ce début d’année, met en place un nouveau service de « transport solidaire », pour ceux qui sont confrontés à des difficultés de mobilité et de déplacement.

  • De la confiance enfin et surtout, en matière économique : pour non seulement l’implantation d’activités nouvelles (on le souhaite) sur « Technypôle » ; mais aussi, pour le développement des entreprises déjà présentes sur le site, à l’image de DPC, Cartol et de FRB, mais plus globalement encore, pour l’ensemble des acteurs économiques présents sur Cerizay.

Et d’associer à ces vœux économiques, également les commerçants cerizéens,         que nous continuons de soutenir … à notre niveau et à notre place, à travers nos différentes actions : d’embellissement du centre-ville ; d’aide financière pour la rénovation des façades, de loyers modérés à l’installation ; ou encore à travers les marchés mensuels initiés par la Ville.

Action municipale qui sur ce domaine, trouvent ses limites, quand nous sommes confrontés soit à la vente de locaux commerciaux ne permettant pas l’installation ou la reprise d’activité, soit à leur vétusté, faute de travaux depuis de trop nombreuses années, décourageant des porteurs de projets pourtant disposés à s’installer… comme cela a été le cas dernièrement pour la boulangerie du centre-ville.

De l’optimiste, de la confiance …. mais aussi de L’ENTHOUSIASME. De L’ENTHOUSIASME car au côté de l’action municipale, nous avons la chance d’avoir sur la ville DES FORCES ASSOCIATIVES et BENEVOLES actives …

…. qui par leur engagement au quotidien, font que le lien social, la solidarité, la vie culturelle, sportive et de loisirs, prennent forme et sont présentes dans notre commune au bénéfice des habitants et grâce auxquelles, chaque week-end des évènements se succèdent.

*  *  *  *

Trop souvent … beaucoup trop souvent se sont les personnes extérieures à Cerizay, soient de passage ou tout juste installées sur notre ville, qui nous révèlent la chance d’habiter sur notre commune avec les avantages qui y sont offerts  /  qui nous rappelle la richesse de nos équipements publics  /  la qualité de nos services tout au long de la vie  /  la diversité de nos animations culturelles, festives et associatives  /  ou encore, la qualité de notre environnement au cœur de notre ville.

Sans ignorer les difficultés qui subsistent, ou les épreuves auxquelles chacun peut être confrontés, ou encore les sujets qui restent à améliorer…

… Plus que jamais, j’invite les Cerizéens à regarder leur ville plus favorablement et la considérer plus positivement, d’abord avec ses atouts et ses projets.

Pour ensemble, faire de 2018, une année pleine d’optimisme, de confiance et d’enthousiasme, à partager collectivement, comme j’ai essayé de vous le faire partager ce soir.

Je vous remercie de votre attention.
Le 12 janvier 2018